Assurance prêt, nouvelle plateforme | Le nouvel économiste

Offres personnalisées à des taux beaucoup plus bas que les banques, la facilité de souscription et plus encore

Assurance emprunteur, la nouvelle plateforme de compétition © freepik

Depuis le 1er janvier 2018, tous les candidats à l'accession à la propriété ont la possibilité de réduire le montant du remboursement mensuel de leur prêt immobilier. Il leur suffit, comme le prévoit la loi, de jouer le concours. Ou au moment de la signature de l'accord de prêt, en souscrivant un contrat d'assurance emprunteur différent de celui proposé par leur banque. Soit plus tard, en changeant chaque année l'assurance emprunteur à la date anniversaire de la signature du contrat en cours. Différents opérateurs se font concurrence sur ce vaste marché avec les établissements bancaires, ce qui entraîne une réduction substantielle du coût des primes en raison de ceux qui renégocient leur assurance chaque année.


par Didier Willot

Alors qu'il était pratiquement impossible d'obtenir une assurance prêt autre que celle imposée par l'institution prêteuse il y a dix ans, on estime aujourd'hui que près de 15% des contrats en cours ont été négociés avec un autre opérateur. Le dynamisme du marché de l’assurance-crédit doit beaucoup aux rares lois promulguées en la matière au cours des dix dernières années, qui ont créé les conditions d’une véritable concurrence entre les opérateurs. Tout commence en 2008, lorsque Christine Lagarde, alors ministre de l'Economie et des Finances, introduit dans la loi dite de modernisation de l'économie qui porte son nom le principe de la délégation de l'assurance emprunteur. En d’autres termes, la possibilité offerte à toute personne bénéficiaire d’un prêt hypothécaire de souscrire – avec des garanties garanties identiques – un contrat d’assurance-prêt différent de celui proposé par son établissement de crédit. Il en fait toutefois une condition: le contrat doit être conclu avant la signature de l'offre de prêt. Cela rend la demande difficile et conduira quatre ans plus tard, Benoît Hamon, alors secrétaire d’État à la Consommation, à autoriser le titulaire à résilier son contrat d’assurance emprunteur à tout moment de l’année suivant la signature de l’accord de prêt. Enfin, un nouvel assouplissement a eu lieu début 2017 lorsque, dans le cadre du débat sur la loi Sapin 2, le Parlement a adopté l'amendement Bourquin (du nom du député qui l'a déposé), qui a depuis le 1 er janvier 2018, tous les détenteurs de prêt immobilier doivent changer d'assurance emprunteur chaque année à la date anniversaire de la signature du contrat pendant la durée de leur prêt.

Autant de dispositifs qui visent à faciliter l'accès à la propriété en favorisant, grâce au jeu de la concurrence, la baisse du coût des remboursements mensuels de crédits. "En effet, compte tenu de la durée actuelle des prêts au logement, rappelle […]

Voulez-vous lire plus?

Il vous reste 80% à lire – Découvrez nos offres

Essai gratuit

pour les premières 24 heures
non renouvelable

0 €

registre

Sans engagement

Accès 24H

Articles illimités
Journal pdf

3 €

Acheter

Sans engagement

Accès permanent

Articles illimités
Journal pdf

10 €

par mois

souscrire

Annulable à tout moment

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :