Réformes-Philippe promet de "frapper vite, fort"

COLOGNE, Allemagne, 10 janvier (Reuters) – Edouard Philippe
a promis jeudi de poursuivre les réformes en France et a déclaré:
après avoir parlé de l'assurance-chômage et de la réforme de l'État,
son désir de "frapper vite, frapper fort".
Au cours d'un discours à Cologne (Allemagne), le Premier ministre
Ministre français a présenté cette volonté de réformes comme un
réponse à la crise des "Gilets jaunes", ainsi que la
mesures du pouvoir d'achat en décembre et le grand débat
nationale.
Défendre l'action de l'exécutif pour augmenter la
compétitivité de l’économie française, il a assuré le public
de son "désir déterminé de poursuivre les réformes parce que
l'immobilité serait probablement le plus gros risque. "
Il a cité les négociations en cours entre les organisations
syndicats et les employeurs sur l’assurance chômage – "nous
peuvent reprendre leur travail et, dans l'affirmative, s'ils
n’avaient pas atteint la fin de leurs négociations, le
compléter "- alors l'objectif de" continuer à transformer l'état
Français".
"Nous voulons frapper vite, frapper fort, agir ainsi
en profondeur, pour rester dans une logique de
mouvement et jamais que nous nous enterrons dans une logique
de l'immobilité ", at-il dit.
Les mesures prises face à la crise des "Gilets jaunes"
augmentera le déficit public français cette année, mais
ne remettez pas en question le désir de l'exécutif de contenir le
dépenses publiques et économiser de l'argent, at-il ajouté.
La détermination de l’exécutif à poursuivre ses efforts pour
réformes structurelles ont été saluées jeudi par le gouverneur de
Banque de France, François Villeroy de Galhau, lors d’une
conférence au Luxembourg.
Edouard Philippe recevra vendredi les représentants de
principal syndicat et employeurs & # 39; organisations, sauf la CGT
et Solidarité, pour discuter des arrangements organisationnels du
grand débat que Emmanuel Macron lancera mardi.

(Jean-Baptiste Vey à Paris, avec Reuters TV à Cologne, édité
par Myriam Rivet)

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :