Quelques précautions pour passer au rouleau

Il y a environ deux millions de patineurs en France. Le roller permet de se déplacer rapidement et sans polluer, c'est aussi un sport complet. Mais chaque année, des dizaines de milliers de patineurs se retrouvent dans des situations d’urgence. Voici quelques précautions à prendre lorsque vous enfilez vos patins.

L'équipement

Tout d’abord, vous devez trouver des patins adaptés à votre morphologie et à votre pratique, qu’il s’agisse de randonnées pédestres ou de simples déplacements urbains. Il est conseillé d’équiper les chaussettes adaptées et montantes pour éviter les ampoules.

Votre équipement est également là pour vous protéger. Plus de 90% des accidents sont liés à une chute. Les membres supérieurs sont les plus touchés avec 2/3 lésions, 1/3 pour les poignets seuls! Les membres inférieurs sont principalement sujets aux ecchymoses. La tête est touchée 11% des cas, mais ces blessures ont tendance à être les plus graves.

Les protections approuvées CE recommandées:

  • protège-poignets,
  • le casque attaché,
  • coudières,
  • les genouillères.

Il est également important de maintenir votre équipement.

La pratique

Légalement, le patineur est un piéton, il n'est pas censé utiliser les pistes cyclables ou la chaussée. Il se déplace parmi les piétons qui sont beaucoup plus lents que lui. Pour cette raison, il est conseillé de maîtriser le mouvement (freinage et trajectoire) avant de se lancer dans les rues encombrées. Vous devrez également être très attentif et anticiper les réactions des autres utilisateurs. Il est par exemple déconseillé de passer entre un enfant et ses parents. Enfin, n'oubliez pas d'adapter votre pratique au climat et à la qualité du revêtement.

En savoir plus :

Apprenez à faire du roller

Protection rapprochée: rouleau

Le rouleau – dans le trafic

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :