Assurance habitation: la différence entre tempête et catastrophe naturelle

La garantie "catastrophes naturelles" est incluse dans tout contrat d'assurance habitation. D'autre part, la garantie "tempête" peut être optionnelle. Il est important de différencier les 2 en cas de catastrophe car la couverture ne sera pas la même.

La garantie "tempête"

La garantie "tempête" couvre les effets du vent mais également de la pluie, de la grêle ou de la neige. Pour que la compensation fonctionne, certaines conditions doivent être prises en compte en cas de sinistre:

– Dommages à la maison directement liés au vent: toit déchiré, tuiles volantes …
– Corps entraîné par le vent sur la maison: arbre dans une fenêtre …
– Choc de grêle sur les toits
– Poids de la neige ou de la glace sur les toits
– Humidité due à la pluie, la neige ou la grêle entrant dans la maison et causant des dégâts

Pour bénéficier de la garantie "tempête", il est nécessaire de pouvoir apporter la preuve d'une intensité anormale du vent, généralement à une vitesse supérieure à 100 km / h. La preuve doit être de n'importe quelle forme: certificat de station météorologique, autres maisons affectées …

La garantie catastrophe naturelle

La loi du 13 juillet 1982 définit les effets d'une catastrophe naturelle comme "tout dommage physique direct ayant pour conséquence l'intensité anormale d'un agent naturel". Pour que l'incident soit couvert par la garantie "catastrophes naturelles", l'agent naturel doit être la cause déterminante.

En assurant ses biens dans des logements multirisques, l'assuré est automatiquement couvert contre les dommages résultant de catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondations, tempêtes, sécheresse, glissements de terrain, action mécanique des vagues …)
Pour fonctionner, l'état de catastrophe naturelle doit faire l'objet d'un décret préfectoral, il s'agit d'une preuve administrative essentielle.

Tempête ou catastrophe naturelle?

Pour les assureurs, la tempête se distingue des catastrophes naturelles sauf s'il s'agit d'un événement cyclonique pour lequel les vents ont atteint:

– 145 km / h en moyenne pendant 10 minutes
– rafales de 215 km / h.

Dans ce cas, c'est la garantie "catastrophe naturelle" qui entre en compte.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :