Assurance vie sous séquestre: les assureurs ont joué le jeu

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "La Cour des comptes a examiné la loi Eckert de 2014. Verdict: les montants bloqués dans les comptes bancaires inactifs et les contrats d’assurance vie bloquée étaient bien supérieurs aux estimations initiales. Les banques et les assureurs ont pris le taureau par les cornes pour réduire leurs encours."data-reactid =" 22 ">La Cour des comptes a examiné la loi Eckert de 2014. Verdict: les montants bloqués dans les comptes bancaires inactifs et les contrats d’assurance vie bloquée étaient bien supérieurs aux estimations initiales. Les banques et les assureurs ont pris le taureau par les cornes pour réduire leurs encours.

La loi de 2014 d'Eckert sur les comptes bancaires inactifs et les contrats d'assurance vie sous séquestre a été conçue pour protéger les épargnants en obligeant les institutions à rechercher activement les bénéficiaires de ces fonds. Les dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier 2016 pour donner aux institutions le temps de se préparer. Globalement, ils ont largement joué le jeu, affirment les magistrats de la Cour des comptes dans leur rapport public annuel publié ce mercredi matin.

"La plupart des entreprises ont des" comités de déshérence ", qui décident du suivi à donner aux dossiers dont le bénéficiaire n'a pas été trouvé, notent les magistrats financiers. Les résultats sont tangibles: en 2015, les assureurs du lieu comptaient 152 000 contrats En 2017, ce nombre était divisé par trois.

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "»LIRE AUSSI – Pour la Cour des comptes, les agents d'EDF sont (vraiment) trop bien payés "data-reactid =" 25 ">»LIRE AUSSI – Pour la Cour des comptes, les agents d'EDF sont (vraiment) trop bien payés

En systématisant la recherche de bénéficiaires, la loi aura permis de réviser à la hausse les montants concernés par ce phénomène de déshérence. Au 31 décembre 2015, les encours de contrats détenus par des professionnels de l'assurance s'élevaient à 5,4 milliards d'euros, soit près du double de la première estimation de 2013.

Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm "type =" text "content =" Parallèlement, les banques détenaient près de 18 millions d'euros Fin 2016, après avoir trouvé des bénéficiaires pour la moitié des contrats et transféré plusieurs milliards d'euros Pour la Caisse des Dépôts, l'encours des comptes inactifs s'élève à près de 19 milliards d'euros. avait fondu à 6 heures (…) En savoir plus sur Figaro.fr

Dans le même temps, les banques détenaient près de 18 millions de comptes inactifs pour près de 19 milliards d'euros d'actifs et, à la fin de 2016, après avoir trouvé des bénéficiaires pour la première fois. La moitié des contrats et transféré plusieurs milliards d'euros à la Caisse des Dépôts, l'encours avait fondu à 6 (…) En savoir plus sur Figaro.fr

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "L'assurance vie: un outil incomparable dans un patrimoine
Assurance vie: le fond at-il été touché?
Assurance vie: pourquoi vous devez écrire la clause bénéficiaire
L’assurance vie reste l’investissement préféré des Français
Inscrivez-vous à la newsletter Le Figaro
"data-reactid =" 28 ">L'assurance vie: un outil incomparable dans un patrimoine
Assurance vie: le fond at-il été touché?
Assurance vie: pourquoi vous devez écrire la clause bénéficiaire
L’assurance vie reste l’investissement préféré des Français
Inscrivez-vous à la newsletter Le Figaro

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :