Comment fonctionne la CMU pour les travailleurs frontaliers?

Les travailleurs frontaliers travaillant en Suisse et résidant en France bénéficient d'une assurance maladie. C'est une dérogation, également appelée "droit d'option", qui leur permet de choisir leur couverture santé.

Le droit d'option concerne:

– travailleurs frontaliers employés en Suisse;
– les retraités du régime suisse;
– les chômeurs indemnisés par la Suisse et les membres de leur famille ne résidant pas en Suisse.

Les personnes souhaitant exercer leur droit d'option doivent adresser une demande spécifique à l'autorité suisse compétente, qui leur fournira les formulaires appropriés.

La demande doit être déposée dans les 3 mois suivant l’apparition de l’obligation d’assurance en Suisse. Il ne peut être exercé qu'une seule fois et il est irrévocable.

LaMal ou CMU

Les frontaliers qui ont exercé leur droit d'option ont la possibilité de choisir de s'assurer eux-mêmes en:

– Assurance de base obligatoire suisse (LaMal);
– Couverture santé universelle de base (UHC);
– Assurance privée par dérogation jusqu'au 31 mai 2014.

L'adhésion à la CMU de base en vertu de critères de résidence n'est pas obligatoire, mais une fois acceptée, elle est définitive et ne peut plus être annulée.

Conditions financières d'adhésion à la CMU:

Les méthodes de calcul à la CMU de base sont actuellement:

– une contribution calculée annuellement sur la base de 8% des recettes fiscales perçues au cours de l'année civile précédente, après déduction d'une indemnité annuelle, fixée au 1/10/10, de 9,029 euros (salaire net – 9,029 euros x 8%) ,

– une contribution due à compter du 1er jour du trimestre civil suivant la demande d'adhésion.

Attention :

Récemment, le gouvernement a déclaré qu'il pourrait forcer les travailleurs frontaliers travaillant en Suisse à cotiser à la CMU afin de renflouer le budget de la sécurité sociale. Environ 137 000 travailleurs frontaliers pourraient être concernés par cette mesure. Actuellement, seuls 10% d’entre eux cotisent à l’assurance maladie en France.

Sources: ameli.fr

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :